Tutoriel du logiciel gratuit de création de plans Google SketchUp : déplacer les objets

bruno

Le déplacement des objets en 3 dimensions est très périlleux sous Google SketchUp.

La zone de dessin est un espace tridimensionnel ouvert. C’est-à-dire que vous avez un espace de travail qui s’étend théoriquement jusqu’à l’infini. Dans ces conditions, comment faire comprendre à Google SketchUp qu’un objet doit être placé à un endroit précis au sein de cet espace infini ? Il va falloir se déplacer pertinemment dans la zone de dessin, jouer avec le moteur d’inférence et faire preuve de beaucoup de patience !

7/9 : Déplacer les objets en tutoriel vidéo :

1. Utilisation de l’outil « déplacer » : dans les cas simples

Le plus simple pour déplacer un objet est d’utiliser l’outil « déplacer », qui porte bien son nom. Cet exercice ne présente aucune difficulté. Dans la pratique, les déplacements peuvent être beaucoup plus complexes : vous devrez changer constamment de vue et utiliser le moteur d’inférence.

Étape 1 : Créez un objet en 3 dimensions à l’aide de l’outil « pousser/tirer ». Sélectionnez le ensuite par 3 clics gauches successifs.

Étape 2 : Sélectionnez l’outil « déplacer » situé sur la barre d’outils. Faites un premier clic gauche sur l’objet sélectionné.

Étape 3 : L’objet en 3 dimensions suivra les mouvements de votre souris une fois que vous avez fait un premier clic gauche dessus avec l’outil « déplacer ». Terminez votre déplacement par un dernier clic gauche.

2. Utilisation de l’outil « déplacer » : dans les cas difficiles

Les déplacements difficiles consistent en fait à placer un objet sur un autre. Vous verrez que le déplacement aura tendance à se faire n’importe comment, au gré de la vue que vous aurez choisie.

Dans ces cas-là, n’oubliez surtout pas la possibilité de jouer avec les points d’inférence pour déplacer vos objets : les extrémités des objets, les axes de la zone de dessin, le milieu d’une arête, etc. L’utilisation des flèches du pavé directionnel de votre clavier devrait aussi vous aider.

Créez deux cubes, puis tentez d’en placer un sur l’autre grâce à l’outil « déplacer ». Le déplacement sera calamiteux si l’on ne s’y prend pas correctement. Gare à la crise de nerfs !

Étape 1 : Sélectionnez le premier cube par 3 clics gauche successifs. Sélectionnez ensuite l’outil « déplacer » et placez le curseur sur l’une des extrémités du cube. Faites un premier clic gauche.

Étape 2 : Placez ensuite le curseur sur une des extrémités du second cube. Terminez par un dernier clic gauche. Merci moteur d’inférence !

Pour l’instant, nous avons pris l’exemple de cubes et de rectangles. Les déplacements peuvent vous sembler simples. Toutefois, lorsque vous créerez des objets plus complexes, vous vous rendrez compte à quel point les déplacements peuvent être délicats.
L’idéal est de ne jamais à avoir à effectuer de déplacements. Si vous êtes obligé de déplacer des objets, n’oubliez pas de les grouper et d’utiliser les points d’inférence pour simplifier les manipulations.

3. Utilisation du pavé directionnel

Il est possible de déplacer un objet en utilisant le pavé directionnel du clavier. Cela permet de simplifier les déplacements horizontaux et surtout verticaux.

Étape 1 : Créez et sélectionnez par 3 clics gauche successifs une forme en 3 dimensions.

Étape 2 : Sélectionnez l’outil « déplacer » et faites un premier clic gauche sur l’une des faces de l’objet.

Étape 3 : Appuyez sur l’une des flèches du pavé directionnel (haut, bas, gauche, droite). Le curseur va faire apparaître deux flèches en miniature, ce qui est bon signe. Déplacez alors le curseur dans le sens de la flèche directionnelle que vous venez de presser, et l’objet en 3 dimensions se déplacera exactement dans ce même sens. Croyez bien que cette manipulation vous évitera bien des soucis pour plus tard.

L’utilisation du pavé directionnel vous permet d’effectuer des déplacements précis. Souvenez-vous aussi qu’il vous permet aussi de tracer des arêtes horizontales ou verticales plus simplement.
Selon le degré de précision de votre modèle, vous serez plus ou moins amené à utiliser le pavé directionnel. N’oubliez donc pas ces manipulations !

4. Utilisation de l’outil « faire pivoter »

Vous pouvez utiliser l’outil « faire pivoter » pour modifier l’orientation d’une face. Pour réussir vos manipulations, retenez qu’il est aussi possible de déplacer l’outil « faire pivoter » sur un autre objet existant ou dans la zone de dessin.

Étape 1 : Sélectionnez entièrement votre objet en 3 dimensions par 3 clics successifs. Sélectionnez le bien en sa totalité, autrement la manipulation ne fonctionnera pas (et vous risquez d’enlaidir votre objet). Prenez ensuite l’outil « faire pivoter », et placez-le sur votre objet en 3 dimensions.

Étape 2 : Faites un premier clic gauche. Déplacez alors votre curseur vers la gauche ou la droite. Faites un autre clic gauche.

Étape 3 : Déplacez alors votre curseur vers le haut, le bas, peu importe. Vous verrez alors que votre objet suit les mouvements de la souris. Terminez par un dernier clic gauche.

5. Utilisation de l’outil « mètre » : création de lignes ou de points de guidage

L’outil « mètre » peut être utilisé pour mesurer une arête ou pour placer des points et des lignes de guidage. C’est cette dernière possibilité qui nous intéresse ici.Les lignes et points de guidage vont constituer des éléments d’inférence. Cela sera pratique pour créer des arêtes avec précision, en particulier grâce à l’outil« ligne ». Par exemple, si vous placez une ligne de guidage et que vous sélectionnez l’outil « ligne », l’arête que vous placerez aura tendance à suivre automatiquement la ligne de guidage. Enfin, c’est grâce aux lignes et points de guidage que vous pourrez réaliser vos plans à l’échelle et selon des dimensions exactes, comme nous le verrons par la suite.

Vous pouvez placer une ligne ou un point de guidage à peu près n’importe où : sur un objet, entre deux objets, au milieu d’un objet… Les possibilités sont infinies.

Créer une ligne de guidage

Sélectionnez l’outil « mètre » sur la barre d’outils. Placez le curseur sur l’axe bleu et faites un premier clic gauche. Déplacez la souris vers la droite (ou la gauche). Une ligne en pointillé va alors apparaître. Faites un dernier clic gauche. La ligne en pointillé reste en place.

Créer un point de guidage

Sélectionnez l’outil « mètre » et faites un premier clic gauche sur l’extrémité d’un objet. Déplacez la souris vers une direction et faites un dernier clic gauche. Vous verrez alors apparaître une croix.

Il se peut parfois que l’outil « mètre » n’indique ni point ni ligne de guidage. Vous aurez beau essayer, rien apparaîtra.
Pour que l’outil « mètre » soit en mode ligne et point de guidage, vous devez faire apparaître un symbole en forme de croix, placé juste au-dessus du curseur. Pour cela, faites deux clics gauche successifs au hasard dans la zone de dessin.

6. Utilisation de l’outil « mètre » : déplacer un objet sur un point ou une ligne de guidage

Si vous créez des objets séparés en vue de les replacer plus tard, vous devrez impérativement jouer avec la complémentarité de l’outil « mètre » et de l’outil « déplacer ». Cette complémentarité vous permettra d’effectuer des déplacements avec précision. Par exemple, si vous souhaitez replacer des fenêtres sur un bâtiment, vous devrez forcément placer une ligne de guidage sur ce bâtiment afin de déterminer l’emplacement exact des fenêtres à replacer.

Étape 1 : Créez un objet en 3 dimensions, par exemple un cube. Sélectionnez l’outil « mètre » sur la barre d’outils. Faites un premier clic gauche sur l’axe vert par exemple. Déplacez la souris vers la droite et faites un dernier clic gauche.

Étape 2 : Sélectionnez votre objet en entier avec l’outil de sélection et en faisant 3 clics gauche successifs.

Étape 3 : Sélectionnez ensuite l’outil « déplacer ». Faites un premier clic gauche sur l’une des extrémités de l’objet en 3 dimensions. Déplacez la souris vers la ligne de guidage. Un dernier clic gauche et votre objet est positionné à l’emplacement exact de la ligne de guidage. Remercions une nouvelle fois le moteur d’inférence.